Articles à venir

- Cuisiner avec des fleurs.
- Se raser avec un coupe choux.
- La diéte et son intérêt

(...)
Si vous avez un point de vue, une expérience, des connaissances sur ces différents sujets, n'hésitez pas à intervenir pour participer à leur rédaction. >>> <<<

Chiffres éloquents

Quelques chiffres qui peuvent être des révélateurs de prises de conscience* :
Par rapport à la haute antiquité, la population mondiale a été multipliée, en 1995 par 80 (par 13 seulement en 1820 !)
Pour la même période, la production mondiale a été multipliée par 4800 (par 130 seulement en 1820 !)
Sur la même période, la vitesse des déplacements terrestres a été multipliée par 35 (par 2,4 seulement en 1820) sans prendre en compte les déplacements aériens.
La consommation d'énergie fossile a été multipliée par 1000 rien qu'entre 1800 et 1990.
La capacité de transmission d'informations a été  multipliée par 10.000 de 1850 (télégraphe morse) à 1980 (fax) puis à nouveau  par 10.000 entre 1980 et 1990 (transferts numériques sur réseaux informatiques) puis à nouveau  par 10.000 jusqu'en 1997 (débuts d'internet)...

*chiffres cités par E. Zaccai, op.cit d’après Michel Baud, le Basculement du Monde, La Découverte, 1997



On compte près de 200 000 habitants de plus chaque jour sur la planète

Nous assistons à 353 015 naissances par jour dans le monde

Il y a 158 857 décès chaque jour sur Terre

28% de la population mondiale est âgée de moins de 15 ans et 7% ont 65 ans et plus

64.3 ans est l'espérance de vie actuelle dans le monde

L'Inde dépassera la Chine comme première nation du monde d'ici 2030

700 millions de personnes vivent sur les pentes d'un volcan

380 millions de personnes vivent dans la zone côtière de moins de 10 mètres d'altitude 
et devront abandonner leur logement quand le niveau de la mer va monter



En matière de progrés à faire en matière d'énergie renouvelables : une image vaut mille mots...

Le prix de l’uranium flambe : il a triplé en 2007 et s’est vu multiplié par dix en quatre ans.
Entre janvier 2003 et avril 2007, le prix du kilogramme d’oxyde d’uranium (U3O8 yellow cake) est passé de 22 dollars à 249 dollars. Notons que l’importance de cette augmentation se répercute sur le coût de l’électricité nucléaire.
Le nombre de centrales dans le monde pourrait passer de 450 aujourd’hui à 3000 en 2050 ! Cet engouement laisse augurer, comme pour le pétrole, une pénurie à terme. Plus d'infos ici.
On consomme dans le monde plus d'Uranium (67 000 tonnes/an) qu'on en produit (42 000 tonnes/an) : on vit sur des stocks qui seront épuisé d'ici 10 ans, d'où les gesticulations récentes au Niger, 3ème producteur mondial.
Les prix ne peuvent que monter ! Plus d'infos ici.

L'emprunte écologique de la france :
La terre compte 51 milliards d'hectares en surface globale, mais en enlevant les océans, les lacs, les montagnes eneigées, les villes, les déserts... nous ne disposons que de 12 milliards de surfaces bio-productives soit 1,8 hectares par personne. Toutefois pour assurer le niveau de vie d'un français il est nécessaire de disposer d'un peu plus de 5 hectares par individu...


20% de la population du monde accapare 80% des richesses !


Une vache eurropéenne touche plus de subventions par tête qu'un africain !


La valeur énergétique du pétrole :
Un baril de pétrole peut fournir autant d'énergie mécanique (rendement de 25%) que :
- un homme travaillant 40h par semaine durant 2 ans (sans congés)
- 495 ouvriers travaillant durant 8h
- 284 esclaves travaillant durant 14h.

La production mondiale journalière correspond donc à 24 milliard d'esclaves, ou 42 milliard d'ouvriers.
Chaque français dispose donc en moyenne de 8,8 esclaves pétroliers (2 Mb/j et 64,1 Mhab).

A propos d'agro carburant :
Pour faire un plein de 50 litres avec du bioéthanol, il faut brûler 232 kg de maïs. Avec ça, un enfant zambien ou mexicain vit une année !


Eléments d'information collectées sur le site Terre.Tv :

Depuis l'an 2000 on a enregistré cinq fois plus de tempêtes majeures.

Les pertes économiques liées aux catastrophes climatiques atteingnent 204 milliards de dollars.

1,2 milliards d'individus sont touchés par les risques de désertification.

D'ici 2050, le nombre de réfugiés climatiques pourraient atteindre 200 millions.

Dans les pays du sud, un million d'humains n'ont pas accés à une eau saine.

2007 : l'espèces humaine est devenue pour la première fois majoritairement urbaine.

50% des paysages terrestres a été transformé par les activités humaines.

Depuis 1960, l'utilisation des pesticides a été multipliée par 4.

Chaque année, 13 millions d'hectares de forêts disparaissent...

50% des espèces vivant sur terre pourraient disparaitre d'ici 2100.

En 2008, 930 millions de personnes vivaient déjà dans des bidonvilles.

L'humanité produit chaque année 2,5 milliards de tonnes de déchets.

1 salade verte consommée en hiver nécessite un litre d'équivalent pétrole.

Il faut 10 à 12 calories d'énergie pour produire 1 calorie alimentaire.

1 tonne d'engrais nécessite de consommer 3 tonnes de pétrole.

Nous sommes passés de l'ère de gagner son pain à l'ère de gagner son beafteak.

Il faut 10 protéines végétales pour produire 1 protéines animale.

En 2010, la france devra gérer 400 m3 de déchets à haute nocivité dont la durée de vie est comprise entre 10.000 et 200.000 ans.

 

10 Objectifs à dessein...



Les besoins fondamentaux peuvent être classifiés
(selon Virginia Henderson) dans l'ordre croissant suivant :

  1. Respirer.
  2. Boire et manger.
  3. Éliminer (urines et selles).
  4. Se mouvoir, conserver une bonne posture et maintenir une circulation sanguine adéquate.
  5. Dormir, se reposer.
  6. Se vêtir et se dévêtir.
  7. Maintenir la température du corps dans les limites normales.
  8. Être propre, soigné et protéger ses téguments.
  9. Éviter les dangers (maintenir son intégrité physique et mentale).
  10. Communiquer avec ses semblables.
  11. Agir selon ses croyances et ses valeurs.
  12. S'occuper en vue de se réaliser (et conserver l'estime de soi).
  13. Se récréer (se divertir)
  14. Apprendre.

Pour assumer ses besoins fondamentaux, faire un retour à la campagne et atteindre une autonomie (familiale) proche de l'autarcie, 10 dispositions sont à prendre et développer :

-1- Premier objectif : Disposer d'un petit coin de terre arable avec quelques pierres dessus...
-2- Deuxième objectif : Assurer et péréniser ses ressources en eau. (alimentation, stockage, filtrage...)
-3- Troisième impératif : Produire sa nourriture de façon autonome : indispensable !
-4- L'énergie : Adoucir l'effort et garder un pas dans le confort de notre civilisation actuelle.
-5- La prévoyance : Gérer sa santé, sa sécurité, son environnement, se préparer au pire...
-6- Les compétencesMaitriser de nouvelles compétences nécessaires pour assurer son indépendance.
-7- Rester philosophe : Définir ses raisons de vivre, avoir une boussole et un cap.
-8- Affuter ses outils : Tant que c'est encore possible, quels sont les outils disponibles aujourd'hui qui seront utiles demain ?
-9- Assurer ses moyens de locomotion, des moyens de substitution, des moyens de communication...
-10- Garder une part d'échanges : Dégager des ressources supplémentaires à celles qui sont nécessaires pour pouvoir acquérir ce que l'on ne peut produire soit même

>>> Voir aussi la Pyramide de Masslov.

Pourquoi un retour à la terre, pourquoi se préparer à acquérir une indépendance alimentaire et énergétique ? Pourquoi se fixer l'objectif de vivre en autarcie ? Quelques éléments de réponses ici

 

 

Bibliographie

Revivre à la campagne de J Seymour
Un livre mythique !
Plusieurs fois réédité et mis à jour par son auteur le britannnique John Seymour tout au long de sa vie (1914-2004). Un livre déjà vendu à un million d'exemplaires dans sa version anglaise ! Tout sur l'autosuffisance, sur quelques mètres carrés ou sur deux hectares. Plus de mille illustrations en couleurs, 312 pages, du jardin à la cuisine, de l'élevage d'une poule à la vannerie, des arbres fruitiers au filage de la laine... plus d'une centaine de chapitres précis et très bien présentés.

...Bref, un livre pratique, magnifique, à lire absolument par les réalistes... et les rêveurs.


Savoir revivre.
de Jacques Massacrier 1973, Albin Michel.
En 1970, l'auteur et sa famille quittent le confort, l'opulence, le parisianisme et l'air vicié pour aller se ressourcer dans la nature avec seulement l'essentiel : l'eau du puits, les lampes à pétrole, le potager, le poulailler, l'huile de coude et l'air pur. Ils y trouvent un plaisir immense qui va durer vingt ans. Le livre est paru en 1973 aux éditions Albin-Michel, en poche aux éditions J'ai Lu et il est publié en anglais, américain, espagnol, catalan, hollandais et allemand. Après trente-cinq ans, le ton et les illustrations peuvent paraître un peu désuets, mais le fond est toujours d'actualité et même bien davantage. Voir l'intégralité du livre sur http://savoir-revivre.coerrance.org/

"Savoir revivre" est un vrai monument. Bien que typiquement de l'époque mai 68 : idéaliste, décalé, voir naïf, il reste toujours d'actualité. Les problèmes évoqués dans son introduction se sont agravés (productivisme forcené, destruction de la Terre, aliénation de l'individu par la société de consommation et du spectacle…). Mais depuis la philosophie et les solutions proposées ont gagné en maturité : décroissance, écovillage, habitat bioclimatique…
L'utopie autarcique a cédé le pas devant une transformation de l'intérieur de la société.



Livres et manuels pour mener une vie à la campagne en autarcie:

The self sufficient life and how to live it. J. Seymour. ISBN: 0-7894-9332-2.

One acre and security, how to live off the earth without ruinning it. B. Angier. ISBN 1-57223-394-X.

Five acres and independence. M.G Kain. ISBN 0-486-20974-1.

The big book of self reliant living. Ed. lyons press. ISBN 1-59228-043-9.

Country wisdom and know-how, everything you need to know to live off the land.  ISBN 1-57912-368-6.

 

Manuels de survie et vie dans la nature:

Participating in nature. Field guide to primitive living skills. T.J. Elpel's. Ed. HOPS press. ISBN 1-892784-12-2

Le manuel de la vie sauvage ou  revivre par la nature. A. Saury. ISBN 978-2-7033-0221-6. (Cette ouvrage fournit une bibliographie par thèmes fort riche.)

Mille pistes nature.  P.-M. Gambarelli et P Royer. ISBN 2 -7088-8060-8.(Ce manuel à l'usage des scouts  ou autres campeurs et randonneurs est plein d'idées pour développer un savoir "autarcique".)

Vivre en pleine nature.  F. Couplan. Ed sang de la terre ISBN 2 86 985 147 2. (Donne bien des informations sur ce que l'on peut tirer des plantes sauvages pour s'alimenter).

 

Manuels de secourisme, de soins et relatifs à la santé:

Manuel de secourisme de la croix rouge. Norbert Vieux et Pierre Jolis. Ed medicale flammarion. 1954. (Remarque: on trouve parfois dans les manuels des années cinquante des solutions adaptées à l'autarcie. En effet, la période de reconstruction d'aprés guerre favorisait la diffusion de tels savoir utiles. Ce vieux manuel a ainsi l'avantage d'expliquer bien plus que les simples gestes de premiers secours, il est fait pour former des gens à de graves crises).

La médecine du bord ou guide pratique du plaisancier. Jean Yves Chauve. Arthaud Ed. ISBN
2-7003-0647-3 . (On y découvre une science médicale de survie en
autonomie, en autarcie; en effet sur un bateau, au milieu des océans,
il faut bien se débrouiller seul, du diagnostic aux premiers actes
médicaux nécessaires: trés au delà du secourisme de base.)

Médecine des randonnées extrêmes. Jean Louis Etienne. Ed Seuil. ISBN 2-02-067918-3.

Larousse medical,

Codex Médicamentarius gallicus. Pharmacopée Française. Ed de 1908. Chez Masson.  (On y retrouvera les recettes de préparation des médicaments d'avant guerre, et d'aprés guerre d'ailleurs, voilà de quoi se soigner de manière autarcique. Son utilisation présente, par un particulier, ne se conçoit que par curiosité ou en cas d'adaptation à un monde privé de médicaments. A réserver à un pharmacien)

Emergency War Surgery. ISBN 0-87947-410-6. (Sur la traumatologie de guerre. Mais à ce
niveau on dépasse le cadre d'une autarcie individuelle pour passer au niveau de la collective qui utiliserait les compétences d'un médecin/chirurgien et lui offrirait des données pour faire face à des situations catastrophiques).

Livres pour s'alimenter en harmonie avec la terre :

- Lait mensonges et propagande. Thierry Soucar
- Toxic. William REYMOND
- Le mensonge alimentaire. Hans-Ulrich GRIMM
- Le régime préhistorique. Thierry Soucar

Pour aller plus loin dans la réflexion :

Pour un pacte écologique de Nicolas Hulot et Combien de catastrophe avant d'agir du même auteur, disponible a la fondation Hulot : rejoins votre propos.

http://www.fondation-nicolas-hulot.org/

Archéofuturisme, Avant Guerre, Colonisation de l'Europe par Guillaume Faye disponible sur commande a

http://www.librairienationale.com/lib/index.php

La convergence des catastrophes de Guillaume Corvus a

http://www.librairienationale.com/lib/index.php

...Et si vous aimez lire et les romans, procurez-vous vite "Ravage" de Barjavel icon_wink.gif En deux mots, l'auteur, en 1943, anticipe un black-out mondial dans les années 2050. Tout ce qui fonctionne à l'électricité ne fonctionne plus. Les voitures non plus. les gens s'exilent vers la campagne...

"Malevil" de Robert Merle : Après une explosion nucléaire, les quelques rescapés apprennent à s'organiser et à vivre ensemble... http://fr.wikipedia.org/wiki/Malevil

Lisez aussi into the wild , voyage au bout de la solitude de Jon Krakauer. Si vous n'avez pas vu ce film d'art et d'essai dernierement au cinema. C'est l'histoire d'un jeune etudiant intelligent qui decide de sortir du materialisme et du consumerisme pour vivre dans la nature.

Chauffe eau solaire

Le chauffe eau solaire est sans doutes le plus rentable en terme d'investissement. Le soleil déverse sur la terre tous les ans l’équivalent de 1,5 million de barils d’énergie pétrolière au kilomètre-carré... Le problème est que nous ne savons pas ou mal comment récupérer toute cette énergie...
Dans ce domaine d'équipement, comme pour l'éolien, il est également possible d'obtenir des aides financières, mais comme elles sont plafonnées, il est préférable d'utiliser le crédit disponible pour investir dans une éolienne ou des panneaux photovoltaiques qui sont eux impossibles à faire en auto-construction.

En clair et en résumé il existe principalement deux techniques pour chauffer de l'eau avec le soleil :
1°) Un circuit fermé propulsé par un moteur. C'est le plus performant mais en cas de panne électrique plus rien ne marche ! Autre avantage, le ballon de stockage peut être placé en dessous du panneau.
2°) C'est l'eau consommée qui est directement chauffée. Le ballon est placé au dessus des panneaux et c'est le principe du thermosyphon qui est exploité (en gros : l'eau froide descend et l'eau chaude monte... d'ou la nécessite de placer le ballon de stockage au dessus). Dans ce cas l'esthétique est plus discutable mais la technique permet une meilleure autonomie et l'investissement est beaucoup plus faible.
>>> Exemple d'un modèle breveté* qui fonctionne sans moteur ni électricité pour 4-5 personnes vendu 1.040 € TTC
*Brevet français ! Cocorico !

Si vous êtes très bricoleur et que vous souhaitez tout faire vous même c'est possible mais pas très simple...
L'idéal est même d'organiser des ateliers entre voisins et de réaliser ensemble le même matériel.

>>> Manuels pour réaliser un chauffe eau solaire bon marché

Si vous décidez de placer votre chauffe eau dans le jardin et non sur le toit, vous pouvez en profiter pour le surélever afin de faire un abri à bois ou un abri de jardin.